APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE

Calculez le prix de votre alarme en moins d'une minute

Calculer en ligne

Être rappelé GRATUITEMENT

Les informations recueillies à partir de ce site font l’objet d’un traitement informatique destiné à la société SECURITAS DIRECT SAS, qui pourra être amenée à communiquer les données collectées à des sociétés appartenant au groupe Securitas Direct, et sera susceptible d’utiliser ces données à des fins légales et/ou règlementaires.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et d’effacement des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer directement par email en vous adressant à gdp@securitasdirect.fr.

Si vous ne souhaitez pas faire l'objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage disponible sur le site www.bloctel.gouv.fr.

Pour en savoir plus : Politique de confidentialité

5 astuces pour protéger sa maison

5 astuces pour protéger sa maison

Les chiffres sont sans appel : vous avez une chance sur dix d’être victime d’un cambriolage au cours des six prochaines années*. Les cinq conseils qui suivent vous aideront à bien protéger votre maison, histoire de ne pas ajouter votre tribut à ces statistiques.

1/ Le meilleur système de sécurité pour sa maison ? Une alarme.

Un chiffre à connaître absolument : la présence d'une alarme fait fuir les cambrioleurs dans 95% des cas**. Mieux encore, pensez à coupler votre système d'alarme à la télésurveillance. Son effet est fortement dissuasif sur les velléités des cambrioleurs, aucun d'entre eux ne souhaitant être filmé lorsqu'il passe à l'action... L’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) estime que le nombre de cambriolages est divisé par quatre quand un logement dispose d’un système d’alarme combiné à un service de télésurveillance***.

2/ Faire des travaux

Partant du principe (avéré) que les cambrioleurs choisissent de s'attaquer aux lieux d'habitation qu'ils jugent les plus faciles d'accès, n'hésitez pas à effectuer quelques travaux pour protéger votre maison en la rendant moins accessible. Veillez en premier lieu à ce que tous les points d’accès disposent d’une fermeture solide : votre porte d’entrée doit par exemple disposer d’une structure renforcée ainsi que d’une serrure à plusieurs points de fixation. Si vous possédez un jardin, faites-le grillager et mettez-y un portillon avec clé. Des investissements qui devraient vous éviter bien des ennuis.

3/ Équipez-vous d'une porte blindée

Toujours selon l’ONDRP, 40% des malfaiteurs entrent chez vous par la porte***. Le système de sécurité de votre maison doit donc comprendre l’installation d’une porte blindée, bien évidemment fermée à double tour lorsque vous êtes absent. Idem pour vos fenêtres : procurez-vous des modèles renforcés et, là aussi, pensez bien à les fermer avant de quitter votre domicile. La plupart des fabricants de fenêtres proposent aujourd’hui des verres anti-effraction à double ou triple épaisseur. Résistants aux chocs ou aux tentatives de bris, ils participent également à l’isolation énergétique de votre logement : il peut se révéler intéressant d’investir pour gagner à la fois en sécurité et en performance énergétique.

4/ Soyez discrets

Vous êtes l'heureux possesseur d'un magnifique écran plat ? Vous venez de vous offrir un ordinateur dernier cri ? Un conseil : faites-en sorte qu'ils ne soient pas visibles au travers d'une baie vitrée ou d'une fenêtre, vous éviterez ainsi de tenter les cambrioleurs. Pour ce faire, optez pour des rideaux opaques ou des voiles qui masqueront votre intérieur aux yeux indiscrets.

5/ Faites tatouer vos biens

Protégez vos objets de valeur en les tatouant. Le principe (encore trop méconnu) est le même que celui mis en place pour les voitures. Le fait de tatouer une marque indélébile sur votre téléviseur, votre chaine hi-fi, votre appareil photo ou même votre électroménager refroidira les cambrioleurs : il leur sera alors très difficile de revendre un matériel ainsi marqué. Les receleurs et acheteurs peu scrupuleux ne souhaitent en effet pas acquérir des objets volés dont on pourrait remonter la provenance. Cette précaution peut également se révéler utile en cas de démarches d’indemnisation vis-à-vis de l’assurance habitation.

 

*Source : Ministère de l’Intérieur, ONDRP, INSEE.

**Source : Planetoscope : Les Cambriolages en France.

***Source : ONDRP (2016) : Interstats. Etude “Cadre de vie et sécurité 2015” (n°13, n°15).

Sur le même thème