détecteur
-50% OFFERTS sur les packs
jusqu'au 29/04/2019(1)
Votre demande de devis en moins d’une minute
Votre sécurité est notre métier, nous protégeons aussi vos données.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique par SECURITAS DIRECT SAS afin de vous proposer un rendez-vous pour l’obtention de votre devis personnalisé sans engagement et en assurer le suivi à l’issue de la prise de contact .
Ces données seront conservées pour une durée maximale de 3 ans.

Conformément à la réglementation, vous bénéficiez notamment d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de limitation du traitement, que vous pouvez exercer directement par email en vous adressant à gdp@securitasdirect.fr. Vous pouvez également retirez votre consentement à tout moment en vous adressant à la même adresse.
Pour en savoir plus : Politique de confidentialité

Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage disponible sur le site www.bloctel.gouv.fr.
COMMENCER MON DEVIS

Quelle alarme pour boutique choisir ?

Alarme pour boutique

Un instant d’inattention suffit parfois à une personne malintentionnée pour dérober un bien ou amorcer une tentative d’agression. Evitez ces situations avec les conseils Verisure. Choix de votre système de sécurité parmi les différentes alarmes pour commerce, bonnes pratiques : voici quelques recommandations qui protègeront votre boutique des actes malveillants les plus fréquents.

Protéger les personnes des risques de violence

Avant de penser à la marchandise, il est primordial d’assurer la sécurité des vendeurs, surtout si la boutique n’est tenue que par une seule personne. Il existe de nombreuses situations dans lesquelles le ton peut monter entre un client mécontent ou un voleur potentiel et l’employé d’un magasin : ce dernier doit pouvoir compter sur les équipements de sécurité de la boutique pour l’aider.

 

Première conduite à adopter : la discrétion. Pour éviter de susciter des tentations, la caisse et les objets de valeur ne doivent pas être laissés à proximité immédiate des espaces accessibles aux visiteurs du magasin. Idéalement, l’espace réservé au caissier est suffisant pour lui permettre de se retrancher à distance des coups d’un éventuel agresseur. Pour minimiser l’attrait, la boutique évite de conserver d’importantes liquidités et favorise les paiements dématérialisés.

Découvrez la protection Verisure 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Je demande mon devis

Télésurveillance et caméras connectées en boutique

Enfin, la protection gagnera en efficacité avec la mise en place d’un système de caméra de surveillance, installé avec l’accord des salariés et dans le respect des consignes édictées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Visibles depuis le magasin, ces caméras rappellent à l’agresseur potentiel qu’il n’agit pas en totale impunité et qu’il s’expose à être identifié et retrouvé rapidement.

 

On peut pousser la sécurité un cran plus loin en ajoutant la dimension télésurveillance à son système d'alarme. Les détecteurs (photo, vidéo, infrarouge...) sont alors connectées à une centrale d’alarme qui envoie automatiquement une alerte et des images de l’incident en cours à un centre de télésurveillance en cas de déclenchement de l'alarme ou d'utilisation du bouton SOS. Là, un chargé d'assistance visionne les images prises et réagissent immédiatement en appelant, par exemple, a les forces de l’ordre en cas de problème avéré.

 

Dans ce modèle, la centrale alarme fonctionne alors comme un système de sécurité global qui gère l’ensemble des caméras IP (sans fil), des capteurs et des détecteurs de présence. Au lieu de limiter ses alertes aux employés de la boutique, la télésurveillance permet d’obtenir l’attention immédiate d’un tiers de confiance formé à la sécurité.

Boutiques protégées : un effet dissuasif avéré

 

Les statistiques confirment l’effet dissuasif d’un système d’alarme connecté visible et annoncé dès la devanture d’une boutique. Entre 2013 et 2015, l’Office Central de Lutte contre le Crime Organisé observe par exemple que le nombre de vols à main armée a diminué de près de 60% pour les commerces de détail non alimentaires*. Ces sont pourtant traditionnellement la cible privilégiée des braqueurs.

 

Une réflexion autour de la formation des personnels et de l’organisation du temps de travail complètera efficacement ces mesures visant à détourner les menaces. Chaque boutique a ses contraintes spécifiques, mais voici quelques exemples efficaces :
- Prévoir la présence de deux personnes aux heures de fermeture et d’ouverture,
- Varier les modalités de ramassage et de transfert du fonds de caisse,
- Montrer la présence d’un écran de contrôle et de caméras WiFi dans la boutique,
- Equiper votre boutique d'un système d'alarme, de préférence avec télésurveillance… pour une protection 24h/24, y compris pendant les heures de fermeture ou en cas de braquage.

 

*Source : ONDRP (2016) : Flash Crim (8), Les dynamiques récentes des vols à main armée.

.

Sur le même thème