détecteur
Frais d'installation OFFERTS
jusqu'au 02/08/2019*
Votre demande de devis en moins d’une minute
Votre sécurité est notre métier, nous protégeons aussi vos données.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique par SECURITAS DIRECT SAS afin de vous proposer un rendez-vous pour l’obtention de votre devis personnalisé sans engagement et en assurer le suivi à l’issue de la prise de contact .
Ces données seront conservées pour une durée maximale de 3 ans.

Conformément à la réglementation, vous bénéficiez notamment d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de limitation du traitement, que vous pouvez exercer directement par email en vous adressant à gdp@securitasdirect.fr. Vous pouvez également retirez votre consentement à tout moment en vous adressant à la même adresse.
Pour en savoir plus : Politique de confidentialité

Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage disponible sur le site www.bloctel.gouv.fr.
COMMENCER MON DEVIS

Cambriolages : Statistiques 2016

Cambriolages : Statistiques 2016

Après une légère accalmie en 2015, le nombre de cambriolages de logement est reparti à la hausse en 2016 avec une augmentation de 4% du nombre de faits enregistrés par les forces de police et de gendarmerie. Retour en détail sur les chiffres-clés du cambriolage en France en 2016 grâce aux statistiques recueillies et publiées par l'Observatoire National de la Délinquance et de la Réponse Pénale (ONDRP) et le ministère de l’Intérieur.

Le nombre de cambriolages en France en 2016

Les statistiques sont établies à partir des déclarations réalisées auprès des forces de sécurité pour des logements situés en France métropolitaine : elles ne reflètent donc pas les tentatives qui n’auraient pas fait l’objet d’un dépôt de plainte.

 

Sur l’année 2016, les forces de l’ordre ont enregistré 243 500 cambriolages de logement (résidence principale ou secondaire), soit une progression de 4% par rapport aux 233 500 cambriolages recensés en 2015.

 

Sur l’année, c’est le quatrième trimestre qui se révèle la période la plus soutenue, avec plus de 70 000 cambriolages enregistrés. A l’inverse, le deuxième trimestre correspond à un creux : moins de 55 000 plaintes sont recensées.

Découvrez la protection Verisure 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Je demande mon devis

Plus de cambriolages dans les grandes villes

Les chiffres témoignent d’un phénomène déjà identifié : le risque de cambriolage augmente dans les agglomérations de grande taille. Dans les villes de province dont la population dépasse 200 000 habitants, on recense ainsi plus de 10 cambriolages pour 1 000 logements sur un an. Paris déroge légèrement à cette règle avec 9,2 cambriolages pour 1 000 foyers. Dans les villes de moins de 50 000 habitants et les communes rurales, ce taux descend entre 5 et 6 cambriolages pour 1 000 logements.

Les régions les plus cambriolées en 2016

Les régions les plus touchées sont l’Île-de-France, l’Occitanie, la Provence-Alpes-Côte d'Azur, l’Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France, dans lesquelles on retrouve justement les grandes agglomérations telles que Paris, Lyon, Lille, Marseille ou Toulouse. Dans ces cinq régions, le taux de cambriolages pour 1 000 logements est supérieur à 7,9. La Bretagne, plus rurale, fait figure de bonne élève avec seulement 3,9 cambriolages pour 1 000 logements. Enfin, la Corse se révèle nettement moins exposée au cambriolage que les autres régions puisque le taux y descend à 2,8.

 

D’une année sur l’autre, les forces de l’ordre constatent que la situation s’est plutôt améliorée en Île-de-France : on y recense en 2016 2200 cambriolages de moins qu’en 2015. D’autres régions connaissent des hausses significatives. En Occitanie, le nombre de cambriolages augmente ainsi de 14% sur un an, soit environ 3 700 cambriolages supplémentaires. Les proportions sont assez proches en Auvergne-Rhône-Alpes où l’on constate 3 600 cambriolages de plus qu’en 2015, soit une hausse de 11% sur un an. Au sein de ces régions, les départements les plus touchés sont la Haute-Garonne, la Loire et le Rhône.

 

 

Source : Ministère de l’Intérieur (2017) : Interstats, Insécurité et délinquance en 2016 : premier bilan statistique.

Demander un devis

Sur le même thème