détecteur
-50% offerts sur les packs
jusqu'au 28/10/2019*
Votre demande de devis en moins d’une minute
Votre sécurité est notre métier, nous protégeons aussi vos données.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique par SECURITAS DIRECT SAS afin de vous proposer un rendez-vous pour l’obtention de votre devis personnalisé sans engagement et en assurer le suivi à l’issue de la prise de contact .
Ces données seront conservées pour une durée maximale de 3 ans.

Conformément à la réglementation, vous bénéficiez notamment d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de limitation du traitement, que vous pouvez exercer directement par email en vous adressant à gdp@securitasdirect.fr. Vous pouvez également retirez votre consentement à tout moment en vous adressant à la même adresse.
Pour en savoir plus : Politique de confidentialité

Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage disponible sur le site www.bloctel.gouv.fr.
COMMENCER MON DEVIS

Comment fonctionne une alarme incendie ?

Fonctionnement d'une alarme incendie

L’alarme incendie est conçue pour détecter et informer rapidement de la présence d’un feu de façon à ce que les personnes présentes puissent se mettre à l’abri et prévenir les services d’urgences. Le système d’alarme repose sur une série d’appareils qui travaillent ensemble pour assurer cette double mission de détection et d’information.

 

Dans un premier temps, ce sont les composants dédiés à la détection qui vont déclencher le système d’alarme. Il s’agit le plus souvent de détecteurs de fumée, de capteurs de température ou de cellules chargées de mesurer la présence de monoxyde de carbone dans l’air. Le détecteur de fumée (parfois appelé DAAF pour Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée), est l’équipement le plus fréquent. Son fonctionnement repose sur un capteur photoélectrique qui va détecter la présence de fumées dans l’air ambiant grâce à leur opacité.

Alarme incendie : détection et avertissement

L’alarme incendie peut également être déclenchée manuellement. Les établissements ouverts au public disposent par exemple de boitiers rouge en forme d’interrupteurs qui sont dédiés à cet usage. Les systèmes d’alarme pour particulier Verisure permettent également de signaler la survenue d’un incendie par l’intermédiaire du bouton SOS.

 

Après le déclenchement de l’alarme vient l’information. L’objectif est ici de signaler de façon visuelle ou auditive l’apparition de flammes ou de fumées, pour que toutes les personnes présentes évacuent les lieux ou se mettent à l’abri. Les composants d’une alarme incendie disposent le plus souvent d’une sirène qui se met immédiatement à retentir en cas d’alerte. Selon les équipements, la sirène sonore s’accompagne également d’un signal d’avertissement lumineux.

 

Les différents composants de l’alarme incendie doivent être installés avec soin dans un emplacement adapté. On évitera par exemple de placer un détecteur de fumée à capteur optique à proximité immédiate d’un four ou d’une plaque de cuisson pour éviter le déclenchement intempestif de l’alarme. Des règles spécifiques peuvent d’ailleurs s’appliquer dans un immeuble ou une copropriété.

 

Verisure intègre la protection contre les départs de feu à ses systèmes d’alarme avec télésurveillance pour offrir un niveau de sécurité supplémentaire. Quand un départ de feu est signalé, l’information est transmise de façon sécurisée au centre de télésurveillance. Un opérateur se charge alors d’analyser la situation et d’appeler les services d’urgence si la situation l’exige.

Découvrez la protection Verisure 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Je demande mon devis

Arrêter l’alarme incendie en cas de déclenchement accidentel

L’alarme incendie peut se déclencher de façon intempestive, par exemple à cause de fumées qui résulteraient de la combustion de cigarettes ou de la cuisson de nourriture. Dans ce cas, il faut couper manuellement le système d’alarme pour arrêter la sirène, puis désactiver le détecteur qui a déclenché l’alerte une fois que la fumée a été évacuée.

Une obligation légale

En France, la loi dite Morange impose depuis mars 2015 l’installation d’un dispositif de lutte contre les incendies domestiques dans tous les foyers : il incombe par exemple au propriétaire d’un appartement loué d’installer au minimum un détecteur autonome de fumée.

 

Dans le cas d’un établissement à vocation professionnelle recevant du public ou des travailleurs, l’alarme incendie est intégrée à un système de sécurité incendie (SSI) qui comprend non seulement le dispositif de prévention et d’alerte, mais aussi des équipements dédiés à l’extinction des flammes, au désenfumage, au compartimentage de certaines zones, voire à l’arrêt automatique de certaines installations techniques.

 

Lors de la réalisation de votre devis personnalisé par notre expert sécurité, n'hésitez pas à l'interroger sur le sujet et les bénéfices de la télésurveillance dans ce type de situations : combien de détecteurs de fumée installer, où les positionner, de quelle manière la télésurveillance intervient, etc. 

Demander un devis

Sur le même thème