Comment choisir son détecteur de mouvements ?

Le détecteur de mouvements, composant du système d'alarme

Capable de signaler la présence d’un intrus même lorsque les lieux sont plongés dans l’obscurité, le détecteur de mouvements est tout simplement l’œil d'un système de sécurité.

 

Il dispose de capteurs qui savent repérer une présence suspecte à plusieurs mètres de distance et d’un émetteur radio chargé de transmettre l’alerte à la centrale d'alarme. Certains modèles de détecteur de mouvement possèdent même un module photo capable de déclencher la prise d'une série de photos lorsqu'un mouvement suspect est détecté.

 

Parmi les différents composants d’un système d’alarme, le détecteur de mouvements est un outil de choix pour protéger les pièces de vie ou les zones de passage de l’habitation.

 

Lire la suite...

Comment fonctionne un détecteur de mouvements ?

 

C'est relativement simple : l’appareil repose le plus souvent sur une cellule électronique chargée de mesurer les variations du signal capturé par un capteur infrarouge. En pratique, qu’est-ce que cela signifie ? Le détecteur dispose d’un capteur optique qui surplombe une zone donnée et mesure l’intensité du rayonnement infrarouge correspondant à la chaleur des différents objets présents dans la zone. Lorsque cette température est stable ou n’évolue que très lentement, le capteur reste inerte et se contente de continuer sa surveillance.

 

Que se passe-t-il en revanche si un intrus circule dans la zone couverte par le détecteur de mouvements ? Son corps représente une source de chaleur qui se déplace rapidement en face de capteur. Plus que la chaleur proprement dite, c’est la variation soudaine de température correspondant à ces mouvements qui va entraîner la réaction de la cellule électronique chargé de piloter le capteur : quand cette variation dépasse un certain niveau, le détecteur de mouvements déclenche l’alerte et transmet donc l’information selon laquelle un intrus a été repéré à la centrale d’alarme.

 

Pourquoi le détecteur de mouvements ne se contente-t-il pas simplement de mesurer la chaleur ambiante pour repérer un corps humain ? S’ils ne travaillaient pas spécifiquement sur les variations de température, le capteur et la cellule électronique pourraient se laisser abuser par des phénomènes tels qu’un meuble chauffé par la lumière du soleil, une cheminée, un poêle ou un radiateur. Les détecteurs de mouvements sont donc conçus pour ne réagir qu’à des phénomènes rapides, exactement comme si une personne se faufilait discrètement dans une pièce.

 

Comment choisir un détecteur de mouvements ?

 

on va s’intéresser principalement aux caractéristiques de son capteur, aux angles de vision associés et à la distance sur laquelle l’appareil est capable de réaliser la détection. Le détecteur de mouvements repose en effet sur un capteur optique, ce qui signifie que l’appareil doit surplomber la zone couverte sans être masqué par un meuble ou une entournure de porte. Ce capteur dispose d’un rayon d’action, généralement exprimé en degrés. Il existe des détecteurs de mouvements qualifiés grand angle, capables d’embrasser un large périmètre, tandis que d’autres concentrent leur action sur un faisceau plus restreint, mais avec une sensibilité supérieure. La distance de détection ou rayon d’action s’exprime en mètres : elle est en général comprise entre 8 et 15 mètres pour les détecteurs de mouvements destinés aux particuliers ou aux petites et moyennes entreprises.

 

Un autre critère important à envisager est celui du seuil de déclenchement du détecteur de mouvements. Formulé autrement, il s’agit de la sensibilité du détecteur, c’est-à-dire sa capacité à signaler des variations même modestes de température dans la zone concernée. Selon les appareils, on peut régler le niveau de sensibilité ainsi que le délai de réaction (temps à partir duquel le détecteur déclenche l’alerte). On modifie généralement ces paramètres selon la configuration des lieux et la présence ou non d’enfants ou d’animaux domestiques.

 

Un détecteur de mouvements particulièrement sensible peut en effet réagir au passage d’un chat ou d’un chien dans la pièce, ce qui n’est pas forcément l’effet recherché dans le cadre d’un système d’alarme. Pour éviter les faux positifs et les déclenchements intempestifs, on va donc chercher à ajuster au mieux le niveau de sensibilité du détecteur de mouvements de façon à ce qu’il ne réagisse qu’à la détection d’un être humain de taille adulte.

 

Peut-on associer détecteur de mouvements et éclairage ?

 

Popularisés par le monde de la sécurité et les systèmes d’alarme, les détecteurs de présence trouvent désormais des débouchés dans d’autres domaines de la vie courante, à commencer par l’éclairage : on trouve en effet des interrupteurs qui intègrent une cellule de détection pour allumer la lumière automatiquement dès qu’un mouvement a été identifié. Le détecteur de mouvements se décline également sous des formes diverses dans le monde professionnel. On peut enfin associer la détection de présence par infrarouge à d’autres dispositifs de mesure de façon à améliorer l’efficacité des capteurs ou répondre à des besoins spécifiques comme l’analyse de mouvements en extérieur. On trouve sur le marché des appareils filaires et des détecteurs de mouvements sans fil. Certains sont conçus pour une utilisation autonome avec un pilotage au travers du réseau informatique domestique (en Wi-Fi par exemple) tandis que d’autres s’intègrent plus spécifiquement à un système d’alarme et exploitent des canaux de communication réservés.

 

Les guides qui suivent explorent plus en détail la question des détecteurs de présence. Ils reviennent tout particulièrement sur le fonctionnement du capteur infrarouge, ou sur la question cruciale de l’installation des appareils. L’efficacité d’un détecteur de mouvements tient en effet beaucoup à la qualité de son emplacement. Pour toute question ou pour toute intervention sur un détecteur de présence, Verisure recommande de faire appel à un professionnel de la sécurité.


Masquer...

Nos derniers articles

Qu'est-ce qu'un détecteur de mouvements sans fil ?

Qu’est-ce qui distingue le détecteur de mouvements sans fil et quels sont les critères importants à prendre en compte ?

Lire l'article

Quels sont les différents détecteurs de présence ?

Retour sur les principales technologies mises en œuvre dans le cadre de la détection de présence automatisée.

Lire l'article

Comment installer un détecteur de mouvements ?

Choix de l’emplacement, hauteur, présence d’une alimentation électrique : toutes les infos indispensables.

Lire l'article

Comment fonctionne un capteur infrarouge ?

Retour en détails sur le fonctionnement du capteur infrarouge, pierre angulaire de la détection de mouvements.

Lire l'article

Autres thématiques

Comment choisir sa centrale d'alarme ?

Comment choisir sa sirène d'alarme ?

Comment choisir son détecteur d'ouverture de porte ?

Guide de la caméra de surveillance

Panneau et autocollants dissuasifs "Alarme avec télésurveillance"