Cambriolages : Mode d'action des cambrioleurs

Vous êtes-vous déjà demandé sur quels critères les cambrioleurs choisissaient leurs cibles ? De quelle façon ils communiquent le résultat de leurs réparages ou comment ils évitent de se frotter à certains logements trop bien protégés ?

Un cambrioleur avisé dispose de nombreux moyens de repérer une absence. Son sens de l’observation s’applique à toutes les petites négligences du quotidien qui peuvent motiver une tentative d’intrusion : fenêtre ouverte, porte fermée mais non verrouillée, système d’alarme que l’on aurait oublié d’armer avant de partir, etc.

Parfois, les cambrioleurs emploient la bonne vieille technique : repérer une maison qui semble inoccupée : une boîte aux lettres qui déborde de courriers, des prospectus qui s’amoncellent sous un paillasson, une poubelle qui n’est pas sortie pendant plusieurs jours d’affilée.

D’autres se montrent plus rusés et identifient leurs victimes à l’avance, par l’intermédiaire des réseaux sociaux (une photo publiée sur Facebook ou Instagram, par exemple), ou procèdent par la ruse et le déguisement afin de s’introduire sur les lieux.

Le cambrioleur s’efforce en premier lieu de déterminer si s’introduire dans un logement précis est susceptible de présenter un risque pour sa sécurité et sa propre discrétion. Il cherche donc en premier lieu à identifier des cibles simples d’accès, dont les alentours lui permettront d’opérer sans attirer l’attention. Il s’efforce ensuite de mettre la main rapidement sur des objets précieux : les bijoux ou l’argent liquide ont par exemple sa préférence.

Pour en savoir davantage sur le cambriolage, voici quelques-unes des méthodes couramment employées par les voleurs.

Vous devez accepter les cookies pour voir la vidéo

Comment bien se protéger des cambriolages avant l'été ?

Avec Verisure, retour sur le 19h45 (M6) et sa rubrique "Expliquez-Nous" : "Partir tranquille, comment bien se protéger des cambriolages pendant l'été ?"

La journaliste Vicky Bogaert répond aux questions des Français et vous présente les différents systèmes d'alarme disponibles sur le marché pour sécuriser sa maison ou son appartement avant la période estivale. Objectif : partir en vacances l’esprit tranquille !

 

 

Les méthodes de repérage et de communication codées

Les cambrioleurs agissent généralement à plusieurs. Cela leur permet d’aller plus vite dans le repérage et l’exécution de leur méfait. Cela évite par ailleurs d’éveiller les soupçons sur leur identité. Leur but est de cibler :

  • les habitations les plus faciles à cambrioler.

  • celles renfermant le plus de richesses

  • celles leur garantissant le moins de risque possible afin d’éviter l’arrestation puis la détention.

Pour repérer leur prochaine cible, les cambrioleurs utilisent des méthodes leur étant propres. Certaines ont pour objectif de définir le niveau de sécurité d’un domicile. D’autres leur permettent de communiquer sur le profil des personnes se trouvant à l’intérieur du domicile : par exemple, une femme seule, une personne âgée, un officier de police/gendarmerie, etc.

Si les signes à craie sont les plus employés pour communiquer discrètement entre cambrioleurs, ils peuvent être amenés à adopter d’autres stratagèmes.

La technique du papier plié est généralement utilisée pour catégoriser une maison comme « non surveillée » ou « facilement cambriolable ». Cela consiste à déposer un petit prospectus ou un papier reconnaissable par leurs associés, plié, à proximité de l'habitation ciblée. Elle représente une cible potentielle, car aucun élément mentionnant la mise en place d’un système d’alarme n’a été relevé. Ni panneau, ni indication, ni caméra de sécurité ne sont visibles depuis la voie publique. Les malfrats essayeront plus tard de se rapprocher pour tenter d’identifier des objets de valeurs à dérober.

Afin d’en savoir plus sur la fréquence des allées et venues des personnes habitant à l’intérieur de la résidence, les malfrats utilisent généralement la technique du point de colle. Les cambrioleurs doivent avoir directement accès à la porte d’entrée de l’habitation de manière à y déposer un léger point de colle entre la porte et son encadrement, ou bien dans la serrure. Si après quelque temps, la colle est toujours intacte, c’est que les lieux sont bien désertés.

Viennent d’autres ruses leur permettant de s’approcher de votre domicile, voire de pouvoir y rentrer sans éveiller de soupçons. Pour cela, certains d’entre eux peuvent se faire passer pour des livreurs cherchant leur chemin. Ils peuvent vous signifier qu’ils ont peut-être un colis pour vous. Soyez vigilant si vous êtes sûr de ne rien avoir commandé : mieux vaut ne pas les laisser entrer sur votre propriété.

La plupart abusent de la bienveillance et de la sympathie des gens pour arriver à leurs fins. Ils peuvent se faire passer pour des artisans ou des voisins venant se présenter ou bien vous demander des outils pour leur aménagement dans le quartier par exemple. Demandez-leur de vous préciser l’endroit où ils emménagent, puis dites-leur que vous leur apporterez les outils vous-même dans quelques minutes.

Évitez au maximum de faire entrer un parfait inconnu dans votre logement. Durant les quelques secondes/minutes où il y serait, il aurait l’occasion de repérer s’il y a des systèmes de sécurité dans la maison. Il pourrait en outre détecter des objets de valeur à cambrioler.

Quel délai avant le cambriolage ?

Une fois le repérage des cambrioleurs effectué, ce n’est plus qu’une question de jours, voire d’heures, avant qu’ils ne passent à l’action. En effet, une fois les signaux effectués et les informations transmises, les cambrioleurs ne tardent jamais à passer à l’acte.

En cause : en attendant trop longtemps, ils laissent la possibilité à leur cible de notifier les signes présents à proximité de chez elle (signes à la craie, papier plié, petits cailloux, etc.) et, de ce fait, effectuer les démarches nécessaires pour comprendre ces signaux et équiper le domicile avec un système de sécurité. En effet, une fois les soupçons éveillés, les propriétaires contactent souvent les forces de l’ordre. Ces dernières prennent en compte leurs craintes et font le nécessaire pour intensifier les rondes autour du domicile. Cela rendrait alors le cambriolage beaucoup plus risqué, voire périlleux.

Pensez donc à demander un devis en ligne Verisure et à faire installer votre alarme rapidement par les experts Sécurité afin de pouvoir contrer la menace d’un cambriolage sans problème.

Des moments choisis... dans un logement pas forcément vide

Attention : tous n’attendent pas que la maison soit vide pour passer à l’action ! Dans son Rapport d’enquête Cadre de vie et sécurité 2017(2), le ministère de l’Intérieur souligne par exemple que 26% des cambriolages ont été réalisés alors qu’un membre du ménage était présent dans le logement au moment des faits. Cette proportion monte à 43% quand on ajoute aux cambriolages réussis les simples tentatives. Les forces de l’ordre remarquent dans le même temps que 11 % des ménages victimes déclarent avoir vu, et 6 % avoir entendu, un ou plusieurs des auteurs de l’intrusion.

D’après ce même rapport d’enquête, les cambrioleurs ne cherchent pas forcément des moyens très originaux d’entrer sur les lieux. Quand ils procèdent par effraction, c’est le plus souvent la porte d’entrée qui fait les frais de leurs assauts : elle est empruntée dans environ deux cambriolages sur trois. La fenêtre est utilisée dans environ un cas sur cinq, alors qu’un cambriolage sur six est réalisé grâce à l’escalade. Une chose est sûre : le cambrioleur n’aime pas particulièrement se compliquer la tâche. Il sera donc ravi de passer par une fenêtre oubliée plutôt que de réaliser une effraction plus compliquée.

Les méthodes pour entrer dans une maison

Pour passer à l’action, les malfaiteurs doivent briser l’un des accès de l’habitation. Les plus discrets tenteront de verser du liquide corrosif dans la serrure afin de dissoudre le cran de sécurité. D’autres utiliseront un pied de biche. La méthode est moins discrète, mais beaucoup plus rapide. Généralement, en zone urbaine, les voleurs choisiront davantage la discrétion en raison du nombre considérable d’habitants à proximité du lieu visé. En zone rurale, les méthodes plus rustiques sont privilégiées. D’où l’importance d’adapter la sécurité de votre habitation en fonction de la zone dans laquelle vous habitez.

Concernant l’outillage, le pied de biche, la pince monseigneur ou le tournevis sont les plus utilisés pour fracturer une porte d’entrée. Les pesées exercées aux serrures les détruisent, les arrachent ou les éclatent.

Les méthodes de levier sont aussi employées sur certaines portes lorsque c’est possible. Le but est de la dé-gondoler puis de pénétrer dans le logement sans avoir à forcer sur la serrure.

Sans oublier la méthode du dos à dos : l’un des cambrioleurs effectue une pression sur la porte à l’aide de ses jambes en prenant appui sur le dos de son complice, dans le but de faire céder la serrure des portes usagées.

Autrement, les portes dérobées ou les portes de jardin situées à l’arrière de la maison et ayant une chatière pour chien constituent des opportunités de passage pour les malfrats. Rappelons que 70 % des cambrioleurs ont entre 15 et 29 ans(1). Ils ont généralement des profils assez fins pouvant se faufiler dans ce type d’interstice si la chatière est de grande taille.

Enfin, si les portes d’entrée, de garage, ou les baies vitrées semblent renforcées, alors les cambrioleurs envisageront de passer par le toit. Leur objectif est de trouver un Velux usagé ou bien un espace dans la toiture à partir duquel ils pourront facilement passer. Cette méthode fonctionne uniquement si votre maison est de plain-pied ou si elle n’est pas trop haute.

Cambriolage logement par porte d'entrée

 

Connaître ces techniques, c’est faire un premier pas vers la mise en place de dispositifs de sécurité susceptibles de dissuader les voleurs de s’intéresser à votre habitation. C’est aussi déceler les signes avant-coureurs du cambriolage, à l’image de ces étranges symboles de craie grâce auxquels certains voleurs marquent leurs cibles potentielles. C’est enfin adopter les bonnes habitudes pour éviter d’attirer l’attention d’un cambrioleur en annonçant de façon trop ostensible son départ en vacances ou son déplacement à l’étranger. Bien sûr, il n’est pas toujours possible d’éliminer le risque, surtout quand on sait que certains cambrioleurs n’hésitent pas à s’introduire dans des maisons en présence de leurs occupants.

Pour tous les cas où un cambrioleur déciderait tout de même de pénétrer chez vous, un système d’alarme complet reste le meilleur moyen de le faire fuir avant qu’il n’ait pu commettre son méfait. Le déclenchement de l’alarme, la mise en route de la sirène et la prise de photos réalisée de façon automatique au niveau des détecteurs de mouvement ont un effet particulièrement dissuasif sur les cambrioleurs.

Votre alarme Verisure installée sous 48h

etape
Demande
de devis en ligne
arrow
etape
Diagnostic avec un
expert sécurité
arrow
etape
Installation de votre
système d'alarme en 48h
arrow

Sources :

(1) Site planetoscope.com : Criminalité, 1174-nombre-de-cambriolages-en-france.
(2) Ministère de l’Intérieur (2017) : Rapport d’enquête « cadre de vie et sécurité »

 

Pour en savoir plus sur le cambriolage et le home-jacking ainsi que sur les signes et méthodes utilisés par les malfaiteurs pour repérer leurs cibles et agir, n’hésitez pas à consulter les différentes rubriques de ce guide Verisure. Nos articles vous fourniront informations et conseils pour vous aider à mieux appréhender et vous protéger de ce risque auquel tout le monde peut être confronté un jour.

Quels sont les types de cambriolage ?

Certains cambriolages occasionnent des dégradations matérielles au moment de l’intrusion, mais pas tous. Certains encore sont particulièrement violents psychologiquement. Le cambriolage avec effraction. Cela nécessite qu’un ou plusieurs accès aient été fracturés pour rentrer de force dans votre propriété. Ici, nous soulignons la présence d’une dégradation volontaire d’au moins un dispositif de fermeture. Au contraire, le cambriolage sans effraction induit que les malfrats n’ont pas détérioré vos accès pour pénétrer dans votre propriété. L’usage d’outils spécifiques permettant d’ouvrir un accès sans casser le système de fermeture est constitutif d’un cambriolage sans effraction. Enfin, le home-jacking consiste à être victime d’un vol par des individus présents dans votre domicile en même temps que vous. De manière violente ou non.

Les techniques de repérage des cambrioleurs

Comment s’y prennent les cambrioleurs pour choisir leur cible, puis s’introduire chez elle ? Si certains s'improvisent cambrioleurs face à une opportunité trop tentante, la plupart des malfaiteurs fait preuve d'un minimum d'organisation pour limiter les risques et maximiser le butin.

Pour mieux comprendre comment agissent les cambrioleurs et décourager leurs tentatives, voici quelques-unes des méthodes qu’ils affectionnent.

Signes d'un cambriolage : comment les identifier ?

Pour planifier leurs prochains cambriolages, les voleurs utilisent des codes spéciaux qu’ils inscrivent à proximité du lieu ciblé. Ces signes d’un cambriolage futur doivent vous alerter quant à la présence de personnes malintentionnées dans votre quartier. Les forces de l’ordre ont décrypté certains symboles. Si vous vous en apercevez, alertez les autorités pour augmenter le niveau de vigilance global. Enfin, installez une alarme équipée de la télésurveillance pour vous protéger : discrétion, dissuasion et protection.