Mode d'action des cambrioleurs

Vous êtes-vous déjà demandé sur quels critères les cambrioleurs choisissaient leurs cibles ? De quelle façon ils communiquent le résultat de leurs réparages ou comment ils évitent de se frotter à certains logements trop bien protégés ? Pour tout savoir du cambriolage, voici quelques-unes des méthodes couramment employées par les voleurs.

 

Lire la suite...

Connaître ces techniques, c’est faire un premier pas vers la mise en place de dispositifs de sécurité susceptibles de dissuader les voleurs de s’intéresser à votre habitation. C’est aussi déceler les signes avant-coureurs du cambriolage, à l’image de ces étranges symboles de craie grâce auxquels certains voleurs marquent leurs cibles potentielles. C’est enfin adopter les bonnes habitudes pour éviter d’attirer l’attention d’un cambrioleur en annonçant de façon trop ostensible son départ en vacances ou son déplacement à l’étranger.

 

Parfois, les cambrioleurs emploient la bonne vieille technique : repérer une maison qui semble inoccupée et forcer la porte d’entrée à l’aide d’outils. D’autres se montrent plus rusés et identifient leurs victimes à l’avance, grâce à des repérages ou par l’intermédiaire des réseaux sociaux, ou procèdent par la ruse et le déguisement afin de s’introduire sur les lieux. Bref, tous les moyens sont bons pour vous cambrioler : assurez-vous donc d’être sensibilisé à la question.

 

Pour mieux comprendre le mode opératoire des cambrioleurs, mettons-nous quelques instants dans la peau d’un voleur qui cherche une cible à dévaliser. Il déambule dans un lotissement en milieu de matinée et observe discrètement les maisons situées de part et d’autre de la rue. Il remarque que l’une d’entre elles a les volets fermés depuis quelques jours, et sa poubelle n’a pas été sortie alors qu’il s’agit du jour de ramassage des ordures domestiques. En passant, il s’approche du portillon et remarque un tas de prospectus publicitaires jetés au sol par un distributeur un peu pressé. Pour notre cambrioleur, l’analyse est claire : la maison est inoccupée depuis quelques jours. Sans crier gare, il se baisse, fait semblant de renouer son lacet et dessine un cercle à la craie sur le rebord du trottoir, pour indiquer à son complice que cette maison mérite d’être visitée.

 

Quelques heures plus tard, les deux hommes reviennent, garent une camionnette à proximité de la maison et enjambent la clôture pour aller s’attaquer à la porte d’entrée, dissimulée aux regards indiscrets par un bosquet. Une fois la serrure forcée, ils visitent méthodiquement la maison et en ressortent quinze minutes plus tard avec trois sacs lourdement chargés.

 

Quinze jours plus tard, les occupants de la maison rentrent de leurs vacances au soleil et découvrent la mauvaise surprise : leur domicile a été cambriolé, la porte d’entrée ne ferme plus, et de nombreux objets de valeur manquent à l’appel. Dans le lot, certains ont une valeur sentimentale inestimable, qu’aucune indemnité d’assurance ne pourra jamais rembourser.

 

Voici un scénario plausible de cambriolage, dans lequel l’attention des cambrioleurs s’est portée sur la maison de leurs victimes parce que cette dernière avait manifestement l’air inoccupée et dépourvue de dispositif de sécurité adapté. Si un voisin était venu sortir la poubelle une fois par semaine ou si un panneau annonçait la présence d’un système d’alarme, les voleurs auraient peut-être continué leur chemin sans s’arrêter sur cette maison précise. Simuler une présence ne réduit pas à néant le risque de cambriolage, mais cette action contribue à ne pas attirer spécifiquement l’attention sur le logement concerné.

 

Bien sûr, il n’est pas toujours possible d’éliminer le risque, surtout quand on sait que certains cambrioleurs n’hésitent pas à s’introduire dans des maisons en présence de leurs occupants. Pour tous les cas où un cambrioleur déciderait tout de même de pénétrer chez vous, un système d’alarme complet reste le meilleur moyen de le faire fuir avant qu’il n’ait pu commettre son méfait. Le déclenchement de l’alarme, la mise en route de la sirène et la prise de photos réalisée de façon automatique au niveau des détecteurs de mouvement ont un effet particulièrement dissuasif sur les cambrioleurs.


Masquer...

pictogramme de lienQuelle est la méthode des cambrioleurs ?

Méthodes du cambrioleur
Que volent en priorité les cambrioleurs ?

Que volent en priorité les cambrioleurs ?

Lire l'article
Les cambrioleurs vous repèrent sur les réseaux sociaux

Les cambrioleurs vous repèrent sur les réseaux sociaux

Lire l'article
Par où passent les cambrioleurs ?

Par où passent les cambrioleurs ?

Lire l'article

Une photo publiée sur Facebook ou Instagram, une boîte aux lettres qui déborde de courriers, des prospectus qui s’amoncellent sous un paillasson, une poubelle qui n’est pas sortie pendant plusieurs jours d’affilée… un cambrioleur avisé dispose de nombreux moyens de repérer une absence prolongée. Son sens de l’observation s’applique aussi à toutes les petites négligences du quotidien qui peuvent motiver une tentative d’intrusion : fenêtre ouverte, porte fermée mais non verrouillée, système d’alarme que l’on aurait oublié d’armer avant de partir, etc.

 

Lire la suite...

Le cambrioleur s’efforce en premier lieu de déterminer si s’introduire dans un logement précis est susceptible de présenter un risque pour sa sécurité et sa propre discrétion. Il cherche donc en premier lieu à identifier des cibles simples d’accès, dont les alentours lui permettront d’opérer sans attirer l’attention. Il s’efforce ensuite de mettre la main rapidement sur des objets précieux : les bijoux ou l’argent liquide ont par exemple sa préférence.


Masquer...

pictogramme de lienQuels sont les signes annonciateurs d'un cambriolage ?

Signes de cambriolage
La gendarmerie dévoile les signes des cambrioleurs

La gendarmerie dévoile les signes utilisés par les cambrioleurs

Lire l'article
Codes et symboles des cambrioleurs

Quels sont les codes et symboles utilisés par les cambrioleurs ?

Lire l'article

Tous les cambrioleurs ne sont pas des loups solitaires, bien au contraire ! La plupart opèrent en équipe, voire en bande, avec des membres chargés d’effectuer des repérages préalables au cambriolage proprement dit.

 

Pour communiquer le fruit de leurs recherches, les voleurs ne manquent pas d’ingéniosité. Après avoir quadrillé un quartier ou un lotissement, certains laissent de curieux symboles sur la route ou sur le trottoir en face de certains logements. Le quidam de passage n’y voit qu’un simple gribouillage d’enfant, mais les voleurs y lisent des informations précises sur la maison concernée.

 

Lire la suite...

La signification exacte de ces symboles du cambriolage varie selon les époques et les régions. Quelques propositions de traduction réalisées par les forces de l’ordre permettent toutefois d’en saisir la teneur. A lire pour comprendre comment raisonnent les cambrioleurs qui préparent un coup !


Masquer...

Autres thématiques

Conseils anti-cambriolage

Définition cambriolage

Statistiques cambriolage