détecteur
-50% OFFERTS sur les packs
jusqu'au 29/04/2019(1)
Votre demande de devis en moins d’une minute
Votre sécurité est notre métier, nous protégeons aussi vos données.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique par SECURITAS DIRECT SAS afin de vous proposer un rendez-vous pour l’obtention de votre devis personnalisé sans engagement et en assurer le suivi à l’issue de la prise de contact .
Ces données seront conservées pour une durée maximale de 3 ans.

Conformément à la réglementation, vous bénéficiez notamment d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de limitation du traitement, que vous pouvez exercer directement par email en vous adressant à gdp@securitasdirect.fr. Vous pouvez également retirez votre consentement à tout moment en vous adressant à la même adresse.
Pour en savoir plus : Politique de confidentialité

Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage disponible sur le site www.bloctel.gouv.fr.
COMMENCER MON DEVIS

5 statistiques à connaître sur les incendies

5 statistiques sur les incendies

L’incendie n’arrive malheureusement pas qu’aux autres : dans ses campagnes de communication, le ministère de l’Intérieur rappelle qu’il se produit plus de 250 000 incendies domestiques chaque année en France. Ce chiffre impressionnant signifie qu’un incendie se déclare en moyenne toutes les deux minutes, et qu’un Français sur trois risque d’être touché par un incendie*. À l’heure du détecteur de fumée obligatoire, petit d’horizon des statistiques à connaître concernant les incendies.

1/ Les incendies restent très meurtriers

Les chiffres sont parfois sans appel et les statistiques sur les incendies ne dérogent pas à cette règle. L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) estime ainsi que les incendies domestiques sont la cause de 460 décès par an*. Aux morts tragiques s’ajoute un nombre de blessés également très important : environ 10 000 chaque année**.

Découvrez la protection Verisure 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Je demande mon devis

2/ Le nombre d'incendies déclarés aux assurances a doublé en 20 ans

Chaque année, on estime qu’environ 250 000 incendies domestiques sont déclarés aux assurances. Tous ne sont heureusement pas dramatiques, mais il convient tout de même noter que ce chiffre a doublé en vingt ans. A quoi attribuer cette hausse ? Un incendie domestique sur quatre est dû à une installation électrique défectueuse ou non conforme aux normes en vigueur***.

3/ Les incendies nocturnes sont les plus meurtriers

Environ sept incendies sur dix se déclarent de jour, pendant que la maison ou le logement est en activité, mais les sinistres les plus meurtriers sont ceux qui se déclenchent la nuit, quand l’ensemble de la maison est endormi. Plongés dans le sommeil, les habitants sont nettement moins réactifs et risquent l’asphyxie. Sachez également que les incendies domestiques sont la seconde cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans***.

4/ Un incendie se déclenche en moyenne toutes les deux minutes en France

Les pompiers rappellent régulièrement que la réactivité en cas de sinistre est essentielle pour limiter le préjudice. Et pour cause : il ne faut pas plus de trois minutes à une pièce en proie aux flammes pour voir sa température ambiante atteindre les 600°C*. Pour bien comprendre la vitesse à laquelle se propage un incendie, dites-vous qu'il faut :

  • un verre d'eau pour éteindre le départ du feu, lors de la première minute ;
  • un seau d’eau une fois la deuxième minute atteinte ;
  • une citerne à partir de la troisième minute...

5/ Ce ne sont pas les flammes qui tuent

La majorité des décès survenant lors d'un incendie ne sont pas causés par les flammes mais par les émanations toxiques qui accompagnent le dégagement de fumées*. Ce ne sont donc pas les flammes proprement dites qui tuent, mais des gaz issus de la combustion tels que le monoxyde de carbone. C’est pour cette raison que l’on recommande de placer le détecteur de fumée (DAAF) à proximité des chambres à coucher, afin que les occupants de la maison ou de l’appartement soient bien réveillés et alertés en cas de départ de feu.

 

*Source : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (2016) : Risque d’incendie, A la maison, un réflexe en plus, c’est un risque en moins.

**Source : INPES (2009) : Les incendies domestiques : une campagne d’information pour éviter des milliers de victimes.

***Source : Planetoscope : Les incendies domestiques.

Sur le même thème