Comment protéger son commerce ?

Conseils pour protéger son commerce

Incendie, vandalisme, cambriolage, vol à l’étalage : les motifs d’inquiétude sont nombreux quand on tient un commerce ou un établissement ouvert au public. Comment protéger efficacement les biens et les personnes face à ces menaces ?

 

La sécurité tient en premier lieu à des habitudes et à des équipements qui relèvent du bon sens : on va par exemple placer les objets de valeur hors d’atteinte des chapardeurs, dissimuler la caisse de son restaurant derrière le comptoir ou installer un rideau métallique sur la devanture de son magasin. Ces quelques mesures sont indispensables et se révèlent efficaces pour répondre à des problèmes isolés, mais elles ne garantissent pas une protection efficace 24h/24 et 7j/7.

 

Lire la suite...

Pour sécuriser correctement son local, le recours à un système d’alarme pour commerce s’impose. Installé par un spécialiste après audit préalable des lieux, il donnera des garanties supplémentaires et offrira une protection adaptée aux personnes comme aux marchandises. La protection va reposer sur une centrale d’alarme, un service de télésurveillance permanent et des dispositifs adaptés à l’activité ou aux locaux protégés.

 

Bouton panique : la solution anti-braquage et agression pour un commerce

 

Dissimulé sous le comptoir ou derrière la caisse, le bouton panique Verisure permet d’envoyer discrètement un signal silencieux au centre de télésurveillance pour signaler une tentative d’agression ou un hold-up. Il prend la forme d’un bouton poussoir, à placer dans dans un endroit discret mais facilement accessible. Il est directement relié au détecteur de mouvement avec capteur photo et à la centrale d’alarme.

 

L’action du bouton SOS déclenche la prise de photos par le détecteur de mouvement du magasin. Ces images sont automatiquement transmises à la télésurveillance, où un chargé d’assistance va les analyser et faire intervenir les forces de l’ordre si le besoin est confirmé.

 

Le bouton panique permet de signaler discrètement la survenue d’un braquage sans donner l’alerte aux malfaiteurs pour éviter toute réaction malintentionnée à l’égard du personnel. Il joue donc le rôle d’une alarme silencieuse, reliée directement au centre de télésurveillance.

 

En fonction de la situation, l’opérateur de télésurveillance est en mesure d’entrer directement en contact vocal avec les personnes présentes sur les lieux, pour réagir encore plus efficacement.

 

Le principe de l’alarme silencieuse consiste à alerter un tiers d’une intrusion ou d’une tentative d’agression sans attirer l’attention des contrevenants. Le bouton panique fonctionne sur piles et envoie un signal radio indétectable vers la centrale d’alarme du commerce ou de l’établissement. Ce signal est ensuite transmis sans délai à l’agent en charge de la télésurveillance.

 

Les centrales d’alarme pour commerce Verisure exploitent une communication sans fil sécurisée via les différents réseaux mobiles ouverts (SMS, GSM, 3G) pour circonvenir les tentatives de brouillage et s’affranchir de toute atteinte portée à la ligne téléphonique fixe. De cette façon, le bouton panique reste opérationnel même si des cambrioleurs avaient pris soin de couper le fil du téléphone.

 

Le bouton panique est un dispositif d’alarme réservé aux professionnels, proposé en complément des différents packs alarme Verisure. Il transmet l’information selon laquelle un incident est en cours sans en informer les malfaiteurs, de façon à éviter de déclencher une réaction intempestive de leur part. Son utilisation ne requiert aucune formation spécifique. Il est cependant conseillé de former et de sensibiliser ses employés à la présence d’un système d’alarme et aux grands principes de son fonctionnement.

 

En cas de déclenchement du bouton panique, les images capturées par le capteur photo du détecteur de présence seront stockées et mises à disposition de la police pour soutenir une éventuelle procédure judiciaire.

 

L’alarme : la protection incontournable pour les ERP (bar, restaurant…)

 

Le patron de bar est concerné au premier chef par les problématiques de sécurité. Il est aux commandes d’un établissement ouvert au public, exposé aux sinistres courants et susceptible de susciter la convoitise des cambrioleurs. Pour se prémunir des conséquences d’un éventuel incident, la mise en place d’un système d’alarme adapté s’impose. Il complètera efficacement l’ensemble des mesures obligatoires propres à tout lieu amené à accueillir une fréquentation importante.

 

Au détecteur de fumée imposé par la loi, le patron de bar associera une centrale d’alarme capable de déclencher l’alerte même quand il n’est pas sur place. La sécurité sera complétée par un ensemble de capteurs d’ouverture, de détecteurs de présence et même de caméras de surveillance qui dissuaderont les intrus et déclencheront l’alerte en cas d’incident. Complété par un service de télésurveillance, le système d’alarme réduit efficacement les risques encourus par un bar ou un restaurant.Sa présence est d’ailleurs souvent recommandée par les compagnies d’assurance.

 

Les bars et les restaurants ne sont pas épargnés par les problématiques de sécurité. Fréquentés et ouverts tard le soir, ces établissements stockent des marchandises et des équipements de valeur, qui sont susceptibles de motiver les tentatives de vol, d’agression ou de vandalisme. La mise en place d’un système d’alarme équipé de différents détecteurs va également offrir une protection des lieux et des employés pendant les heures d’ouverture. Ces équipements ont enfin une action dissuasive concrète, dans la mesure où leur présence avertit les éventuels agresseurs qu’ils s’exposent au risque d’être identifiés.

 

La mise en place d’un détecteur avertisseur autonome de fumée est fortement conseillée, en complément du système de sécurité incendie obligatoire, pour détecter au mieux un éventuel sinistre et éviter tout risque d’intoxication respiratoire dans les lieux clos. Sa double action (sirène puissante et flash lumineux) permet de donner efficacement l’alerte aux occupants des lieux. Pour un surcroît de sécurité et une protection jour et nuit de son bar- restaurant, l’alarme doit fonctionner de concert avec un centre de télésurveillance, où un chargé d’assistance se chargera d’intervenir en cas d’alerte 365 jours par an.

 

Pour améliorer la sécurité de son établissement, le patron d’un bar ou d’un restaurant a également accès au bouton panique Verisure qui sert à signaler de façon silencieuse un braquage ou une agression.


Masquer...

Nos derniers articles

L'alarme, un outil indispensable quand on est patron de bar

Protection des employés pendant l'ouverture, protection des lieux et du matériel après la fermeture, l’alarme avec télésurveillance s’impose.

Lire l'article

Pourquoi utiliser un bouton Panique pour la protection de son commerce ?

Relié à un capteur photo, il permet d’alerter discrètement le centre de télésurveillance qui peut ainsi agir en cas d'hold-up ou d’agression.

Lire l'article

Autres thématiques