Pack maison confort OFFERT#
jusqu'au 30/04/2021
J'EN PROFITE
détecteur
Pack maison confort OFFERT#
jusqu'au 30/04/2021
Votre demande de devis en moins d’une minute
Votre sécurité est notre métier, nous protégeons aussi vos données.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique par VERISURE afin de vous proposer un rendez-vous pour l’obtention de votre devis personnalisé sans engagement et en assurer le suivi à l’issue de la prise de contact .
Ces données seront conservées pour une durée maximale de 3 ans.

Conformément à la réglementation, vous bénéficiez notamment d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de limitation du traitement, que vous pouvez exercer directement par email en vous adressant à gdp@verisure.fr. Vous pouvez également retirez votre consentement à tout moment en vous adressant à la même adresse.
Pour en savoir plus : Politique de confidentialité

Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage disponible sur le site www.bloctel.gouv.fr.

Les incendies domestiques : Quelles sont les causes ? Comment s'en prémunir ? Quels comportements adopter ?

Observatoire de la Sécurité des Foyers Incendie domestique

En 2018, Verisure, Covéa et Saretec se sont associés pour créer l’Observatoire de la Sécurité des Foyers, un nouveau projet visant à sensibiliser les Français sur différents risques rencontrés quotidiennement. Le thème abordé pour cette première édition : le cambriolage. En 2020, pour sa deuxième édition, l’Observatoire de la Sécurité des Foyers traite des incendies domestiques. L’objectif est d’attirer l’attention des Français sur ce risque afin qu’ils adoptent les bonnes pratiques pour s’en prémunir.

D’où proviennent les incendies domestiques ?

300 000 incendies domestiques se produisent chaque année, causant 200 à 300 décès et de nombreux blessés. De même, un incendie a lieu toutes les 2 minutes en France. Comment expliquer une telle fréquence ? Quelles en sont les origines ?

La principale cause d’un incendie domestique réside dans les installations électriques. En effet, cela représente les deux tiers des interventions des sapeurs-pompiers. Il n’est ainsi pas anodin de laisser une multiprise surchargée, d’oublier de débrancher son téléphone portable la nuit ou d’avoir un appareil électroménager défectueux… Ces quelques exemples de mauvaises pratiques que nous pouvons avoir au quotidien peuvent donc malheureusement s’avérer très dangereuses.

Les incendies domestiques proviennent aussi de sources de chaleur non maîtrisées. Un tissu inflammable sur un radiateur ou sous un fer à repasser encore chaud, une lampe halogène trop proche d’un rideau, des plaques de cuisson laissées allumées… Ces situations, pour lesquelles on ne perçoit pas tout le temps le danger, peuvent générer de nombreux dommages.

A cela viennent s’ajouter certains gestes malencontreux. La cuisine, pièce dans laquelle la majeure partie des incendies domestiques ont lieu, en est souvent le théâtre. Un plat laissé dans le four ou une poêle sur un feu encore allumé sont des causes courantes de départ de feu.

Mauvaises habitudes, oublis, négligences etc. sont donc des origines de départ de feu dans un logement. Mais l’ancienneté de l’habitation est également à prendre en compte car celle-ci augmente davantage le risque de sinistre.

Enfin, bien qu’agréable en hiver, la présence d’une cheminée multiplie par 10 le risque d’incendie.

   

Connaître les causes d’un incendie est un premier moyen d’en limiter le risque de déclenchement. Mais certaines bonnes pratiques sont également importantes à mettre en place pour limiter ce risque. Et si malheureusement l’incendie est là, certains comportements sont à connaître et à appliquer pour se protéger et limiter la propagation du danger.

     

Découvrez la protection Verisure 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Je demande mon devis >

Comment lutter contre les incendies domestiques ?

Les incendies domestiques ne sont pas une fatalité. Il est possible de s’en prémunir au maximum en adoptant de bonnes pratiques au quotidien et en étant réactif. Tour d’horizon des gestes à connaître pour limiter les risques et des comportements à observer quand l’incendie s’est malheureusement déclaré.

Comment se prémunir des incendies domestiques ?

   

75% des Français ne coupent jamais l’électricité même pour une absence de longue durée. Il est pourtant indispensable de couper le gaz et l’électricité lorsque l’on quitte son domicile pendant plusieurs jours.
En ce qui concerne les appareils électroménagers et les installations électriques, il est également nécessaire d’en prendre soin en les nettoyant régulièrement. Les multiprises doivent respecter la norme NF et ne pas être surchargées. Il faut également éviter d’y laisser branchés des appareils inutilement ou trop longtemps.

70% des incendies meurtriers ont lieu la nuit. Les détecteurs de fumée -aussi appelés Détecteurs et Avertisseurs Autonomes de Fumée- sont donc très importants pour alerter les personnes, parfois endormies. Ils sont conçus de sorte que leur alarme sonore soit entendue même la nuit. Pour être pleinement efficaces, ils doivent être placés dans les pièces de vie ou le couloir qui mène aux chambres.

   

Il faut par ailleurs veiller à ne pas laisser de produits inflammables à côté d’une source de chaleur.

Enfin, à titre de prévention, il est recommandé de scanner tous les documents administratifs (en guise de preuve) et d’expliquer aux enfants comment réagir en cas de déclenchement d’incendie. Ils seront de la sorte mieux préparés pour affronter ce danger.

     

Comment réagir en cas d’incendie domestique ?

Si, malgré toutes les précautions, un incendie se déclare (chez soi ou dans l’immeuble), la première consigne est de ne pas se mettre en danger, de ne pas prendre de risque, que cela soit pour ses proches ou soi-même.

Tout d’abord, il faut commencer par prévenir tous les occupants et appeler les pompiers.

   

Si le feu vient de se déclencher, il est possible de tenter de l’éteindre avec des couvertures ou un extincteur. Pour éviter que le feu ne prenne davantage d’ampleur, il faut fermer toutes les issues de l’habitation à l’exception de celle qui permettra l’évacuation des habitants par les pompiers.
Surtout, ne vous mettez pas en danger. Un extincteur ne rend pas invincible. Il est efficace sur un feu sec qui vient juste de démarrer comme l’intérieur d’une poubelle qui commence à être enfumé à cause d’un mégot mal éteint jeté dedans. Mais si la moitié d’une pièce est déjà enflammée, c’est déjà trop tard et un jet d’extincteur ne fera plus rien. Il faut évacuer, fermer la porte et appeler les pompiers.

Si le feu a démarré chez un voisin, prendre un linge mouillé et s’en servir pour calfeutrer le bas des portes, cela permettra d’en limiter la propagation.

Si l’on est dans la pièce où le feu se situe, il faut se protéger le nez et la bouche avec un mouchoir et se mettre au sol pour se déplacer. C’est en effet à ce niveau que l’air y est le moins toxique.

Surtout, ne jamais prendre l’ascenseur en cas d’incendie pour éviter de se retrouver coincé. Il faut privilégier les escaliers si le feu ne s’est pas déclaré en dessous de l’habitation et qu’il n’y a pas de fumée qui empêche d’accéder à la sortie.

    

Enfin, attention aux mauvaises croyances : jeter de l’eau sur un feu ou l’étouffer avec un torchon ne suffit pas pour l’éteindre. Ces pratiques peuvent par ailleurs s’avérer dangereuses : cela peut attiser les flammes et causer une explosion, aggravant de ce fait la situation.

     

L’Observatoire de la Sécurité des Foyers a pour but de sensibiliser les Français au risque d’incendie face auquel tout le monde peut malheureusement être confronté un jour. Comportements à risques, bonnes pratiques à adopter, conseils pour réagir efficacement… retrouvez toutes les informations sur le sujet dans le livre blanc et dans l’infographie de l'étude réalisée avec OpinionWay.

Sur le même thème