détecteur
Frais d'installation OFFERTS
jusqu'au 31/12/2019*
Votre demande de devis en moins d’une minute
Votre sécurité est notre métier, nous protégeons aussi vos données.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique par SECURITAS DIRECT SAS afin de vous proposer un rendez-vous pour l’obtention de votre devis personnalisé sans engagement et en assurer le suivi à l’issue de la prise de contact .
Ces données seront conservées pour une durée maximale de 3 ans.

Conformément à la réglementation, vous bénéficiez notamment d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de limitation du traitement, que vous pouvez exercer directement par email en vous adressant à gdp@securitasdirect.fr. Vous pouvez également retirez votre consentement à tout moment en vous adressant à la même adresse.
Pour en savoir plus : Politique de confidentialité

Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage disponible sur le site www.bloctel.gouv.fr.
COMMENCER MON DEVIS

Que dit la loi en matière de vidéosurveillance sans fil ?

Vidéosurveillance sans fil

La vidéosurveillance sans fil ou surveillance vidéo englobe l’ensemble des moyens techniques qui permettent de visualiser à distance ce qui se passe chez soi. La technologie est aujourd’hui accessible à tous. Il suffit d’une simple caméra WiFi et d’un smartphone pour la mettre en œuvre. Mais attention : l’utilisation d’une caméra de surveillance sans fil à des fins privées est encadrée de façon précise par la loi, notamment pour protéger la vie privée des voisins, des passants ou des tiers qui sont amenés à se présenter à votre domicile. Voici les informations indispensables pour mettre en place une vidéosurveillance sans fil sans crainte d’enfreindre la loi.

Vidéosurveillance sans fil : les principes à connaître

La vidéosurveillance repose sur un principe très simple : il est tout à fait permis de poser des caméras chez soi pour surveiller ses biens et sa propriété, mais ces appareils de surveillance vidéo ne doivent ni filmer, ni enregistrer, l’image de tiers sans leur consentement. En France, la loi interdit par exemple à un particulier d’installer une caméra de surveillance sans fil tournée vers la voie publique, précisément pour éviter que les passants, le facteur ou un livreur ne soient filmés à leur insu.

 

Si vous décidez d’installer une caméra de surveillance extérieure munie d’un objectif grand angle, vous devez vous assurer que le champ de vision de cette dernière n’empiète ni sur la rue, ni sur le trottoir. De la même façon, il est interdit de positionner sa caméra extérieure de façon à ce que celle-ci filme le balcon ou le jardin d’un voisin.

Découvrez la protection Verisure 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Je demande mon devis

Caméras de vidéosurveillance sans fil en intérieur

Les choses sont plus simples à l’intérieur de la maison. On peut ici installer le dispositif de surveillance vidéo de son choix : caméra IP sans fil autonome, caméra filaire connectée à un enregistreur, caméra espion ou caméra dôme, vous avez le droit d’opter pour l’équipement de votre choix. Il n’y a par ailleurs pas de restriction quant aux possibilités techniques de votre caméra de surveillance sans fil. Vous pouvez donc sans problème opter pour une caméra haute définition 720p ou full HD (1080p), associer à votre caméra espion un projecteur infrarouge pour filmer la nuit ou installer un écran LCD de contrôle dans votre bureau. Vous avez également le droit de conserver des images, soit directement sur la caméra avec une carte mémoire SD, soit sur un enregistreur numérique dédié.

 

Il existe toutefois une limite à la vidéosurveillance à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement : si des personnes extérieures au foyer y travaillent, vous devez impérativement les informer de la présence d’une caméra de surveillance, et vous n’êtes pas autorisés à utiliser votre dispositif de sécurité pour une surveillance en continu. Il est par exemple interdit de surveiller à distance le comportement d’une nourrice au travers d’un babyphone ou de suivre le travail d’un employé de ménage grâce à une caméra discrète.

La différence entre vidéosurveillance et télésurveillance

La vidéo surveillance peut tout à fait s’envisager dans le contexte général d’un système d’alarme. La caméra HD est alors connectée avec la centrale d’alarme, qui sert de pont pour permettre la visualisation à distance des images ou déclencher un enregistrement. La télésurveillance exploite également ces équipements mais de façon différente, sans risque d’atteinte à la vie privée des occupants ou des passants.

 

Elle prend la forme d’un service de surveillance à distance qui ne peut se connecter aux équipements de vidéoprotection que dans un contexte bien précis : le déclenchement de l’alarme. Quand l’alarme sans fil détecte une intrusion ou un phénomène suspect, elle transmet cette information au centre de télésurveillance qui utilise les images transmises par les caméras de sécurité ou les détecteurs de mouvement afin de vérifier la présence éventuelle d’une menace. En dehors de cette situation bien précise, les agents de télésurveillance n’ont pas accès aux images de la surveillance vidéo.

Demander un devis

Sur le même thème