Générateur de fumée : ce qu'il faut savoir

Générateur de fumée Verisure

Certains systèmes d’alarme intègrent un générateur de fumée. Il s’agit d’un appareil qui, en cas de détection de cambrioleurs, est capable d’émettre rapidement un important volume de fumée dans le but de les déstabiliser. Le générateur de fumée vient donc compléter l’action défensive des différents composants d’un système d’alarme classique.

 Comment fonctionne une alarme avec génération de fumée et ce nuage opaque constitue-t-il vraiment un rempart efficace en cas de cambriolage ? Tour d’horizon pour tout comprendre sur le générateur de fumée, ce complément idéal de votre alarme anti-intrusion.

 

Comment fonctionne une alarme avec générateur de fumée ?

 

Lire la suite...

Un système de sécurité avec générateur de fumée intègre un appareil capable de produire en quelques secondes un épais nuage de fumée pour mettre en fuite un cambrioleur qui se serait introduit chez vous par effraction. A l’échelle d’une pièce ou d’un local, cette fumée obstrue totalement la vue : elle est opaque, ce qui signifie que les intrus qui ont déclenché l’alarme ne voient plus les objets qui les entourent. Le système joue donc un rôle répulsif : pris au milieu de la fumée, les cambrioleurs perdent leurs repères et ne sont plus en mesure de fouiller les lieux. Couplée à l’action d’une sirène sonore, cette fumée anti-cambriolage les incite à partir au plus vite. Le générateur de brouillard fonctionne soit de façon indépendante, grâce à un détecteur de mouvement intégré, soit en parallèle d’une alarme anti-intrusion.

 

Cette fumée opacifiante est-elle dangereuse ?

 

L’alarme avec générateur de fumée n’a rien à voir avec les gaz lacrymogènes ou les dispositifs de désencerclement utilisés par les forces de l’ordre quand une manifestation dégénère. La plupart des alarmes fumée exploitent une cartouche de gaz fumigène, dont le contenu est libéré lorsque le système détecte une présence inhabituelle. Il existe aussi des générateurs de fumée reposant sur une résistance qui va chauffer très rapidement un liquide composé de glycol pour le transformer en une vapeur abondante, comme à l’intérieur d’une cigarette électronique. Il n’y a pas de combustion à proprement parler, et la fumée froide libérée au déclenchement ne présente aucun risque en matière de sécurité incendie. Elle ressemble à celle émise par la machine à fumée utilisée lors des concerts ou des spectacles.

 

Quel que soit le procédé retenu, la fumée ne présente aucune toxicité particulière du moment que l’appareil est bien conforme à la norme en vigueur. Certains fabricants ajoutent des arômes au liquide utilisé pour générer la fumée. Ce parfum n’a pas vocation à réjouir les narines des cambrioleurs : il est là pour indiquer aux passants ou aux forces de l’ordre que cette fumée soudaine ne résulte pas d’un incendie ou d’un appareil dédié au fumage à chaud. La fumée n’est donc pas utilisée pour son caractère irritant : elle fait fuir les cambrioleurs en les privant de visibilité. Elle peut tout de même incommoder les personnes sensibles, les seniors ou les enfants : on déconseille donc l’installation d’un générateur de fumées dans les chambres à coucher ainsi que dans les établissements spécialisés dans l’accueil du public.

 

L’alarme avec générateur de fumée : une protection efficace ?

 

L’intégration d’un générateur de fumée opaque peut se révéler utile dans le contexte d’un système d’alarme. En cas d’intrusion, la diffusion rapide d’une épaisse fumée blanche présente en effet un caractère anxiogène qui ne risque pas de laisser les visiteurs indésirables indifférents. Attention tout de même : l’installation d’une alarme avec fumée présente son lot de contraintes. Il faut en effet prévoir un emplacement adapté, de façon à ce que la fumée se propage rapidement tout en poussant les cambrioleurs vers la sortie. L’utilisation d’une alarme avec générateur de fumée induit par ailleurs un coût, puisqu’il faut prévoir de recharger le réservoir ou remplacer la cartouche de fumigène une fois qu’elle est vide. Les alertes intempestives ne sont donc a priori pas les bienvenus.

 

C’est pour cette raison que Verisure n’envisage l’installation de son Brouillard Anti-Cambriolage (BAC) que dans le cadre d’un système d’alarme avec télésurveillance. Avec Verisure, ce n’est pas le système d’alarme qui déclenche l’apparition de fumée : c’est l’agent du centre de télésurveillance, alerté à distance. Autrement dit, en cas d’intrusion, l’agent reçoit le signal d’alerte transmis par l’alarme, et ça n’est qu’après avoir procédé à la levée de doute qu’il va décider de déclencher le générateur de fumée pour mettre en fuite les intrus. On évite de cette façon les déclenchements accidentels.

 

Quand installer une alarme avec générateur de fumée ?

 

L’installation d’un générateur de brouillard s’envisage donc en complément de celle d’un système d’alarme. Elle peut par exemple se révéler utile pour des lieux extrêmement isolés, où les cambrioleurs savent qu’une sirène sonore n’a que peu de chances d’être entendue par des tiers. Initialement réservée aux grandes sociétés, l’alarme fumée anti-cambriolage est désormais accessible au grand public et aux petites et moyennes entreprises. Verisure propose par exemple un générateur de fumée dans le cadre de ses offres de sécurité.

 

Bien installer un générateur de fumée anti-intrusion

 

Le nombre et l’emplacement des générateurs de fumée vont dépendre de la nature des lieux que l’on souhaite protéger. Il est par exemple possible de combiner plusieurs générateurs de fumée pour opacifier rapidement une pièce au volume très important. Pour bénéficier d’un système de sécurité anti-effraction optimal, les professionnels Verisure sont à votre disposition et sauront vous accompagner dans le choix et l’installation d’une alarme avec génération de fumée performante.


Masquer...

Autres thématiques