détecteur
-50% offerts sur les packs
jusqu'au 28/10/2019*
Votre demande de devis en moins d’une minute
Votre sécurité est notre métier, nous protégeons aussi vos données.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique par SECURITAS DIRECT SAS afin de vous proposer un rendez-vous pour l’obtention de votre devis personnalisé sans engagement et en assurer le suivi à l’issue de la prise de contact.
Ces données seront conservées pour une durée maximale de 3 ans.

Conformément à la réglementation, vous bénéficiez notamment d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de limitation du traitement, que vous pouvez exercer directement par email en vous adressant à gdp@securitasdirect.fr. Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment en vous adressant à la même adresse.
Pour en savoir plus : Politique de confidentialité

Si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage disponible sur le site www.bloctel.gouv.fr.
COMMENCER MON DEVIS

Comparatif : Quel système d’alarme sans fil choisir ?

Comparatif : quel système d'alarme sans fil choisir ?

Quel équipement choisir pour protéger sa maison ou son appartement face aux risques d’intrusion, de cambriolage ou de sinistre ? Ce guide passe en revue les grandes familles de systèmes d’alarme sans fil de façon à vous aider à y voir plus clair. De façon générale, on distingue trois catégories d’alarmes sans fil : l’alarme IP, l’alarme RTC et l’alarme GSM.

L’alarme IP connectée à la box ADSL

Le régulateur des télécoms estime qu’il y a aujourd’hui plus de 28 millions d’accès à Internet haut débit et très haut débit sur le marché français. Ce fort taux de pénétration conduit à envisager la mise au point de systèmes d’alarme qui s’appuient sur la connexion à Internet résidentielle pour donner l’alerte en cas d’incident.

 

Avec une alarme IP, la centrale est donc reliée via un câble réseau ou une connexion Wi-Fi à la box ou au modem qui régit l’accès à Internet. Ce mode de fonctionnement est rapide à mettre en œuvre et relativement économique, mais son efficacité repose entièrement sur la fiabilité de la connexion à Internet : il suffit d’une perturbation réseau ou d’un incident chez l’opérateur pour que le signal d’alarme ne soit pas envoyé. Autre faiblesse : l’alarme sans fil s’appuie sur un équipement relié à un réseau physique (ADSL, câble, fibre optique) susceptible d’être coupé par des personnes malveillantes.

Découvrez la protection Verisure 24h/24

Nos experts sécurité vous accompagnent dans la protection sur mesure de votre foyer.

Je demande mon devis

L’alarme RTC et la ligne téléphonique fixe

Là où l’alarme IP emploie exclusivement Internet et ce quelle que soit la technologie d’accès au réseau, l’alarme RTC repose quant à elle sur la ligne téléphonique résidentielle. Elle s’appuie donc sur la fameuse paire de cuivre qui permet d’avoir le téléphone ou Internet via l’ADSL pour émettre son alerte en cas de déclenchement.

 

Très simple à mettre en œuvre, l’alarme RTC (pour Réseau Téléphonique Commuté) est capable de provoquer un appel téléphonique vers le téléphone mobile du propriétaire ou vers un tiers de confiance dont le numéro aura été paramétré au préalable. Avec l’avènement des boîtiers multimédia fournis par les opérateurs (Freebox, Livebox, Box de SFR), l’alarme RTC est progressivement remplacée par l’alarme IP.

L’alarme GSM : vraiment sans fil

La troisième grande famille de systèmes de protection sans fil, c’est l’alarme GSM. Cette fois, la centrale d’alarme n’a pas besoin d’être reliée à une ligne téléphonique physique ou à la fibre optique : elle embarque en effet son propre contrôleur capable de se connecter aux réseaux mobiles, via une carte SIM fournie.

 

L’alarme GSM fonctionne donc comme un téléphone portable : quand le système est déclenché, la centrale compose un numéro de téléphone préenregistré pour envoyer son signal d’alerte. De cette façon, elle résiste aux tentatives de coupure d’électricité ou de ligne téléphonique fixe. La centrale d’alarme devient ainsi totalement indépendante de l’accès à Internet résidentiel.

 

En fonction de la couverture réseau disponible, elle empruntera les liaisons GPRS et 3G ou les protocoles réservés à l’envoi de SMS. Pour prévenir les éventuelles tentatives de brouillage des réseaux mobiles, les alarmes sans fil GSM Verisure disposent d’un accès à un réseau bas débit de secours fourni par Sigfox.

Demander un devis

Sur le même thème