Que faire en cas de cambriolage ?

Que faire en cas de cambriolage ?

De retour après quelques jours de vacances ou une soirée chez des amis, vous découvrez que votre porte d’entrée a été fracturée et qu’un voleur s’est introduit chez vous.

Ce scénario n’est, bien sûr, pas souhaitable, mais avec environ un cambriolage toutes les deux minutes en France, la possibilité d’une tentative d’intrusion à votre domicile n’est pas à exclure.

 

Sous le choc, on n'a pas forcément les bons réflexes. Alors à quoi faut-il faire attention, qui faut-il prévenir et sous quel délai, comment limiter le préjudice en cas de vol à son domicile ?

 

Retrouvez dans ce petit récapitulatif la liste des formalités à accomplir et des précautions à prendre dans le cadre des conseils cambriolage.

Lire la suite...

Et n'oubliez pas que certaines sociétés de sécurité, comme Verisure, vous accompagne dans vos démarches.

 

Ne touchez à rien sur les lieux

 

Il est en effet très tentant de remettre en état les lieux rapidement pour effacer les marques de l’intrusion surtout si le vol s’est accompagné d’actes de vandalisme. Mais nettoyer les éventuelles traces laissées par les cambrioleurs compromet l’efficacité de l’enquête de police ou de gendarmerie. La remise au propre peut également poser problème au niveau de l’expertise menée par l’assurance. Résistez donc à la tentation, et si vraiment des choses doivent être réparées ou remises en place sans attendre, assurez-vous au minimum de faire quelques photos de la scène avant de déplacer quoi que ce soit.

 

Prévenez les forces de l'ordre et votre assurance

 

L’étape suivante se joue au téléphone. Il va en effet falloir alerter rapidement les forces de l’ordre (si ce n'est pas déjà fait par un agent de télésurveillance si les lieux sont sous surveillance) et son assurance. Vous pouvez commencer par appeler votre assureur qui vous expliquera plus précisément quelles sont les formalités à accomplir et quels sont les documents dont il aura besoin pour monter votre dossier de remboursement et lancer l’expertise associée.

 

Si vous découvrez le cambriolage au beau milieu de la nuit, il est probable que votre assurance ne soit pas joignable. Dans ce cas, prévenez sans attendre les forces de l’ordre, soit au moyen du numéro d’urgence (17), soit en contactant directement le poste de police ou la gendarmerie dont dépend votre domicile. Ne tardez pas à passer cet appel : les forces de l’ordre transmettront l’information à leurs voitures ou à leurs agents en patrouille à proximité de chez vous afin qu’ils ouvrent l’œil et interviennent s’ils repèrent des suspects. Elles peuvent également dépêcher sur place une équipe pour effectuer les premières constations et les relevés d’usage, qui serviront à étayer votre dossier de plainte.

 

Déposez plainte sans tarder

 

Impossible en effet de passer outre cette étape : vous allez devoir vous rendre physiquement à la gendarmerie ou au commissariat dans un délai de 48 heures pour déposer officiellement plainte. Le dépôt de plainte fait en effet partie des documents requis par l’assurance multirisques habitation pour ouvrir un dossier d’indemnisation. L’appel téléphonique est urgent, mais le dépôt de plainte peut attendre le lendemain de la triste découverte. Pensez cependant à faire constater et écrire noir sur blanc les détériorations commises (portes fracturées, traces d’escalade…) et tout autre élément susceptible de confirmer la réalité des faits.

 

Contactez votre banque pour faire opposition

 

Sur place, vous devez très rapidement faire le tour de vos possessions et vérifier notamment si certains de vos moyens de paiement auraient pu être compromis. S’il vous manque un chéquier, une carte bancaire ou tout autre justificatif permettant de déplacer ou retirer des fonds, il est urgent de faire opposition le plus rapidement possible. L’objectif est ici d’invalider les moyens de paiement avant que les cambrioleurs n’aient eu le temps d’en faire usage, ce qui peut aller très vite, même au beau milieu de la nuit…

 

Les banques et les établissements financiers disposent généralement de numéros d’urgence réservés à ces situations de cambriolage. Pour les cartes de paiement et les chéquiers, il existe également des numéros nationaux qui sont valables quelle que soit la banque ayant émis la carte bancaire. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à prévenir en complément votre agence bancaire, afin qu’un conseiller place une alerte sur votre compte et bloque préventivement tout mouvement de fonds suspect.

 

Listez les objets volés et les dommages constatés

 

La mission suivante consiste à vérifier l’étendue du cambriolage et donc à contrôler tous les objets qui vous paraissent manquer à l’appel. Faites un inventaire précis des biens dérobés et essayez dès que possible de joindre à votre liste les justificatifs d’achat ou de propriété qui confirment l’existence de ces valeurs. Les compagnies d’assurance ont en effet tendance à ne pas rembourser les objets disparus dont la valeur monétaire ne peut être déduite d’un document de type ticket de baisse ou facture.

 

Le récépissé de dépôt de plainte et l’inventaire des objets disparus accompagneront la déclaration de cambriolage qui doit être adressée à votre assureur dans les 48 heures (2 jours ouvrés) qui suivent la découverte des faits. Respectez bien ce délai, afin qu’un vice de procédure ne vienne pas pénaliser vos chances d’être indemnisé. Joignez à votre courrier tous les éléments qui permettent d’attester la réalité du cambriolage et l’éventuelle effraction relevée au niveau de la porte d’entrée ou des fenêtres.

 

En parallèle de ces formalités fastidieuses, voyez avec votre assureur dans quelle mesure il peut vous aider à prendre en charge le coût lié à la remise en état de votre domicile. Si votre porte d’entrée a été fracturée ou si une fenêtre a été brisée, il faut logiquement qu’elle soit réparée au plus vite, mais les frais peuvent vite se révéler élevés, surtout si le cambriolage a été découvert en pleine nuit ou sur une période critique comme les fêtes de fin d’année.


Masquer...

Nos derniers articles

Que faire en cas de tentative de cambriolage ?

Comment se prémunir des cambriolages et tentatives de home-jacking ? Comment réagir en cas d’intrusion avérée ? Des informations dans cet article.

Lire l'article

Que faire après un cambriolage la nuit ?

Comment réagir quand on découvre un cambriolage alors que les banques et les assurances sont fermées ? Il existe des solutions valables 24h sur 24.

Lire l'article

Qui appeler en cas de cambriolage ?

Police, gendarmerie, assurance, famille proche ? Pour éviter d’être désemparé en cas de vol à son domicile, voici qui appeler en priorité.

Lire l'article

Comment réagir face à un cambrioleur ?

Tomber nez à nez avec un cambrioleur chez soi est une expérience traumatisante. Ne paniquez pas et mettez-vous ainsi que vos proches à l’abri.

Lire l'article

Autres thématiques